Blood Wars - clan Teletubbies

Forum du clan Teletubbies.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Jack Sully parmis vous?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jack Sully parmis vous?   Jeu 10 Mar 2011 - 15:41

Une petit avancée de mon perso

http://r1.fr.bloodwars.net/showmsg.php?mid=13181862&key=18f22ef62d

Taux max :27

FORCE 25
AGILITÉ 26
RÉSISTANCE 25
APPARENCE 24
CHARISME 25
RÉPUTATION 25
PERCEPTION 25
INTELLIGENCE 25
SAVOIR 26

Sa commence a devenir dur de tout mettre au max sans drop et avec zéro de chance Very Happy.Je commence a croire que je suis pas fais pour looter sur ce jeu (je serais fixé quand je profiterais d'un stuff chance car pourle moment rien mais alors rien de chez rien.

Au passage je n'ai toujours pas vu le chef TT supréme c'est vraiment indigne d'un chef non?Ou alors il est trop occupé ailleurs.

Je me demande d'ailleurs par quoi peut être occupé une peluche?



Revenir en haut Aller en bas
Darkbaf
Membres


Nombre de messages : 1501
Age : 34
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Jack Sully parmis vous?   Jeu 10 Mar 2011 - 15:53

Remplace le mot "Peluche" par "Glandeur" et tu verras qu'il n'y a pas besoin d'une activité réelle pour s'occuper ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jack Sully parmis vous?   Jeu 10 Mar 2011 - 18:42

baphomet. a écrit:
Remplace le mot "Peluche" par "Glandeur" et tu verras qu'il n'y a pas besoin d'une activité réelle pour s'occuper ^^

Je voulais pas offensé le clan donc peluche sa passe mieux.Mais bon je risque plus rien maintenant que c'est sortis du clan Very Happy

Bon ok je sors
Revenir en haut Aller en bas
Eelkam
Membres


Nombre de messages : 1307
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Jack Sully parmis vous?   Jeu 10 Mar 2011 - 19:06

Peluche ou Paluche ? pig

That's the question !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jack Sully parmis vous?   Sam 12 Mar 2011 - 11:26

Eelkam a écrit:
Peluche ou Paluche ? pig

That's the question !

J'aurai plus tendance a dire comme dans mon post peluche car paluches c'est pas la même chose et ça a tendance a être plus douloureux en général quand elle atteris a certains endroits.

Bon aprés il y a peut être des peluches avec des grosses paluches mais là je peut pas le vérifier,peut être les chefs en ont histoire de pouvoir se faire respecter (ou pas).

Mais bon tout ça ne medi pas pourquoi Maurice a poussé le bouchon un peu trop loin Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jack Sully parmis vous?   Mer 16 Mar 2011 - 11:35

Level up 26.

http://r1.fr.bloodwars.net/showmsg.php?mid=13474867&key=6ccf9cd2d9

Jamais eu un truc comme sa a la base on gagne du + 3 sur une stat en retard par rapport au autres et pas sur celle qui est la plus en avance?

Ma stat réput était l'une des plus élevé.

Taux max des parametres :28

Réput 29.

Sa le fais^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jack Sully parmis vous?   Ven 18 Mar 2011 - 13:35

Alors on attend pas Patrick?

Pas de nouvelle,bonne nouvelle comme on dis mais quand même hein.

Je viens de changer de zone sa va devenir plus interessant et plus compliqué aussi et toujours aussi la mouise niveau drop en esperant que sur la zone 4 sa paieras plus même avec zéro chance^^.

La fin du monde est pour 2012 mais la sa commence a m'inquietez.

Je Japon est a moitié mort et de mémoire les Télétubbies sont de là bas,rassurez moi vous avez survécu?Vous essayer de remontez le clan?Vous recherchez des disparus?

Sac-Dos ou Totof sont toujours entier?
Revenir en haut Aller en bas
sacdos
Chef de Clan


Nombre de messages : 3065
Age : 32
Localisation : Trop près de Villera
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Jack Sully parmis vous?   Ven 18 Mar 2011 - 19:37

Comme je suis quelqu'un de poli et comme tu m'as demandé comment je vais, je me dois de te répondre.....oui je vais bien^^

Sinon grave, mais très très très grave erreur, les teletubbies sont britanniques, d'où notre flegme à toute épreuve. Japonais...pauvre de nous...pourquoi tu nous insultes? tu nous aimes déjà plus?....aaaaaah quelle grande déception, je me sens trahi. Je voulais pas le faire mais tu m'y obliges, vas-y jojo, flood le...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jack Sully parmis vous?   Ven 18 Mar 2011 - 19:50

sacdos a écrit:
Comme je suis quelqu'un de poli et comme tu m'as demandé comment je vais, je me dois de te répondre.....oui je vais bien^^

Sinon grave, mais très très très grave erreur, les teletubbies sont britanniques, d'où notre flegme à toute épreuve. Japonais...pauvre de nous...pourquoi tu nous insultes? tu nous aimes déjà plus?....aaaaaah quelle grande déception, je me sens trahi. Je voulais pas le faire mais tu m'y obliges, vas-y jojo, flood le...



Ah enfin le chef sureme s'est déplacé Very Happy.

Ils sont britanniques autant pour moi faut dire qu'ils ont un peu les yeux ridés donc sa porte a confusion mais je suis sur qu'ils ont du sang japonnais dans les veines.Puis de toute façon si on compte tout les dessins animés Japonnais depuis les annés 80 on s'y perd d'ailleurs ces Japonnais arrivent même a faire de la propagande pour les Américains (Tom Sawyer pour les incultes Very Happy) ils sont quand même forts.Attention j'aime bien Tom Sawyer.

Si si je vous aime toujours pour sa que je m'inquiete a votre sujet et donc je peut me faire des films.

Ah oui Jojo vient flooder sa manque ici d'ailleurs je trouvais bizarre tes abscences.Alzheimer te guette ou tu as trouvé une nouvelle occupation plus importante?Je me demande ce qui peut y avoir de plus important que le flood.
Revenir en haut Aller en bas
jojo40411
Membres


Nombre de messages : 694
Age : 22
Date d'inscription : 09/11/2010

MessageSujet: Re: Jack Sully parmis vous?   Ven 18 Mar 2011 - 19:55

bon c'est bien la faute a sacdos .....

Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil

je vais tenter de vous expliquer la !

Os désigne aussi bien un tissu conjonctif solidifié que l'une de ces structures individuelles, ou les organes, dans lesquels ils sont formés, et que l'on trouve chez de nombreux animaux.

Illustration d'un fémur humain extraite de Henry Gray's Anatomy of the Human Body.






La forme des os traduit l'adaptation évolutive aux fonctions qu'ils remplissent pour l'organisme






Os de pieds déformés par la lèpre






Moulin à broyer les os (ici en Suisse), pour produire un engrais riche en calcium, phosphore, magnésium






Coffret réalisé par assemblage de morceaux d'os découpés et sculptés, rappelant l'ivoire





L'ensemble des os d'un animal forme le système osseux ou squelette.
Grâce à leur structure, les os sont à la fois légers, souples et
solides. Ceux des oiseaux sont encore allégés et contiennent de l'air.
Dans le règne animal, des évolutions alternatives dans la constitution du squelette par rapport à l'os sont la coquille et l'exosquelette de chitine. Chez certains animaux (par exemple, les tortues), les os qui étaient internes sont devenus externes en se transformant en carapace.
On prononce /ɔs/ au singulier et /o/ au pluriel.

Sommaire


[masquer]


  • 1 Fonctions
  • 2 Anatomie - morphologie

    • 2.1 Types
    • 2.2 Configuration externe[1]
    • 2.3 Interactions

  • 3 Histologie

    • 3.1 Structure - Configuration Interne
    • 3.2 Cellules osseuses
    • 3.3 Matrice osseuse

  • 4 Développement

    • 4.1 Ossification endomembraneuse
    • 4.2 Ossification endochondrale

  • 5 Liste des os du squelette humain
  • 6 Maladies osseuses

    • 6.1 Origine traumatique

      • 6.1.1 Les fractures simples
      • 6.1.2 Les fractures spontanées
      • 6.1.3 Les fractures engageant le pronostic vital
      • 6.1.4 Les fractures ouvertes

    • 6.2 Origine dégénérative
    • 6.3 Origine infectieuse
    • 6.4 Origine génétique
    • 6.5 Origine tumorale
    • 6.6 Autres origines

  • 7 Usages

    • 7.1 Gestion des sous-produits animaux

  • 8 Expressions
  • 9 Bibliographie
  • 10 Notes et références
  • 11 Voir aussi

    • 11.1 Articles connexes
    • 11.2 Liens externes


Fonctions


Les os supportent les structures corporelles, protègent les organes internes, et (en conjonction avec les muscles) facilitent le mouvement ; ils sont également impliqués dans la formation des cellules sanguines, le métabolisme du calcium, et le stockage de minéraux.
Ils jouent enfin un rôle dans la détoxification de l'organisme en fixant et stockant par exemple le plomb (jusqu'à 95 % de la charge corporelle totale chez l'Homme), qui peut cependant être brutalement relargué au moment de la ménopause chez la femme, suite à une hypothyroïdie (cause de « remodelage osseux ») ou suite à une fracture... Ce relarguage peut alors causer une nouvelle intoxication au plomb de l'organisme (saturnisme, éventuellement aigu).
Anatomie - morphologie


Types


Il y a trois types d'os :

  • Les os longs présentent une de leurs dimensions nettement plus grande que les deux autres. Ils présentent un corps ou diaphyse et deux extrémités ou épiphyses. Diaphyse et épiphyse sont reliées par une zone qui est le siège de la croissance : la métaphyse ou cartilage de croissance aussi appelé cartilage de conjugaison. Celui-ci ne s’ossifie complètement qu’à la fin de la croissance. Exemples : fémur, tibia.

    • La diaphyse : elle est constituée de tissu compact épais appelé corticale ou cortex. Elle est creusée du canal médullaire rempli de moelle osseuse jaune. Elle est entourée d’une membrane (le périoste) qui est riche en vaisseaux nourriciers qui participent à l’ossification en épaisseur.
    • Les épiphyses :
      elles se situent aux extrémités: une épiphyse distale (caudale) et une
      proximale (crâniale). Elles sont formées de tissu spongieux. Elles sont
      très riches en moelle rouge hématopoïétique. Elles sont recouvertes de cartilage articulaire.
    • La métaphyse : c'est la région située entre la diaphyse et l'épiphyse.


  • Les os courts ont leurs trois dimensions sensiblement égales.
    Ils sont composés d’un noyau d’os spongieux entouré d’une corticale
    d’os compact. Exemples : carpes, tarses.
  • Les os plats ont une dimension nettement plus courte que les
    deux autres. Ils sont composés de deux couches d’os compact, les tables
    externe et interne, enfermant une couche d’os spongieux. Exemples : sternum, côtes, scapula, os pariétaux.
  • Les os intermédiaires : n'appartiennent à aucun autre type d'os[1].

    • Les os allongés : la longueur prédomine sur les autres dimensions, mais la taille de l'os est plus petite. Exemple: métacarpiens (main), métatarsiens (pied).
    • Les os rayonnés : possèdent un corps duquel partent des expansions. Exemple: vertèbres
    • Les os arqués : deux formes: simple courbure (exemple: côtes) ou forme de fer à cheval (exemple: Mandibule)
    • Les os papyracés : fines lamelle osseuse. Exemple: Palatin.
    • Les os pneumatiques : percés de cavités, appelées sinus. Exemple: Os de la face (crâne).
    • Les os sésamoïdes : petits os annexés à des ligaments : Exemple: patella (rotule).



Certains os présentent des petites excroissances que l'on nomme apophyses ou processus.
Configuration externe[1


On distingue à la surface des os des reliefs :

  • Des saillies (bosses) :

    • articulaires : les têtes osseuses, présentant à leur surface du cartilage articulaire ;
    • non articulaires : expansions de plusieurs types : processus,
      tubérosités (volumineux: sert à la traction mécanique), tubercules
      (moins volumineux que les tubérosités), crêtes, épines (exemple d'épines
      sur les vertèbres).


  • Des dépressions (creux) :

    • articulaires : les cotyles font face aux saillies articulaires ;
    • non articulaires : plusieurs types : sillon, gouttière, fosse.


  • Des foramens (trous) :

    • De 1er ordre : laisse passer les artères nourricières.
    • De 2e ordre : laisse passer de plus petits vaisseaux.
    • De 3e ordre : pour le passage des nerfs.



Interactions


Les zones de contact entre deux os sont appelées les articulations. Ces articulations peuvent être fixes ou plus ou moins mobiles.
Les os sont également reliés les uns aux autres par le biais de ligaments interosseux. Ce sont des bandes de tissu conjonctif, à la fois souples et résistantes.
Les ligaments sont à différencier des tendons, qui relient chacun un os à un muscle squelettique.
L'ensemble des os, des articulations, des ligaments interosseux, des tendons et des muscles squelettiques forme l'appareil locomoteur.
Histologie


Structure - Configuration Interne



Os spongieux, partie minérale.






Vue en microscopie électronique
(Os déprotéiné de crâne de rat) (X 10.000)





On distingue pour tout os deux parties dans le tissu osseux proprement dit :

  • Une partie centrale (os spongieux) : Ce tissu spongieux est riche en cellules conjonctives adipeuses et en éléments sanguins
    mais sa résistance est faible (en cas de fracture, il s’écrase
    facilement). Situé notamment dans l'os trabéculaire des os longs (à
    l'intérieur des épiphyses).
  • Une partie périphérique (os compact) :
    C’est une partie osseuse dense, dure et très résistante formant un
    manchon plus ou moins épais (donnant naissance à la cavité médullaire dans les os longs).

Les os sont de plus entourés d’une fine enveloppe conjonctive (Ne se situe qu'aux surfaces non recouvertes de cartilage) : le périoste, contribuant à l'innervation, la croissance et à la cicatrisation de l'os.
La partie minérale des os est composée essentiellement de phosphate
de calcium apatitique dont la structure dépend du type de l'os et de son
âge.
Cellules osseuses


On distingue 2 catégories de cellules ossuses : les ostéoblastes (et leurs cellules dérivées : ostéocytes et cellules bordantes) et les ostéoclastes.
Les ostéoblastes ont une origine mésenchymateuse.
Elles sont reliées entre elles par des gap junctions. Elles sont à la
surface de l'os en croissance, alignées sur les surfaces osseuses. Ce
sont des cellules cuboïdes, 20 micromètres de diamètre, avec un gros noyau
à l'opposé de la surface apposée sur l'os. Leurs contours sont
irréguliers et ils possèdent des prolongements leur permettant le
contact avec d'autres ostéoblastes ou ostéocytes. Leur rôle est
d'élaborer le tissu osseux immature (tissu ostéoïde) et de permettre sa
calcification en élaborant des protéines initiant la cristallisation (Bone Sialoproteine / phosphoproteines) et des enzymes
permettant l'entretien de la calcification (phosphatase alcaline). Ils
agissent aussi indirectement dans la résorption du tissu osseux en
élaborant des substances agissant sur l'ostéoclaste.
Après un certain nombre de division, l'ostéoblaste élabore la matrice
osseuse autour de lui ; dans un premier temps au niveau de la surface
osseuse puis il s'entoure et se transforme en ostéocyte
ou en cellules bordantes ( =cellule de réserve, aplatie et ayant la
capacité de se re-différencier en ostéoblaste) , elles conservent leurs
gap junctions qui leur permettent la diffusion des éléments nutritifs.
Matrice osseuse


L'os est un ensemble de tissus. Le tissu osseux est un tissu
conjonctif spécialisé. Il est donc constitué d'une matrice
extracellulaire et de cellules. La matrice extracellulaire a 3
composantes : la substance fondamentale, les fibres et les
glycoprotéines structurales.
La substance fondamentale est constituée de glycosaminoglycanes sulfatés comme les chondroïtines sulfates et héparanes sulfates (au rôle anticoagulant), d'acide hyaluronique, d'eau, d'ions, de dépôts de sel de calcium. La matrice minérale représente environ 70% du poids de l'os sec. Parmi les sels minéraux on trouve des cristaux d'hydroxyapatite
(ou phosphate tricalcique) ces cristaux suivent les fibres de
collagène, des carbonates de calcium, des phosphates de magnésium. La
matrice organique est faite essentiellement de collagène sous forme de larges fibres agencées en lamelles, de protéoglycanes et de protéines non collagéniques spécifiques du tissu osseux comme l'ostéopontine (lie les cellules (ostéocytes) aux cristaux d'hydroxyapatites), l'ostéonectine et l'ostéocalcine. On retrouve aussi des protéines enfouies dans la matrice, d'origine non osseuse (fétuine, immunoglobulines...).
Les fibres sont principalement des fibres de collagène de type
I (80 %) et XII, son collagène associé. On ne trouve jamais de
collagène de type II qui est rencontré uniquement dans le cartilage. Les
fibres sont parallèles les unes aux autres et sont organisées en
fonction des forces de pressions exercées.
Si les ostéoblastes forment le tissu osseux, les ostéoclastes le
détruisent. Ils creusent des surfaces d'érosion (ou lacunes de Howship).
Développement


La formation de l'os débute vers la 9e semaine chez le foetus. Elle
se fait à partir d'une «maquette» de cartilage, de deux façons : l'ossification endomembraneuse et l'ossification endochondrale. L'ossification endomembraneuse est celle des os de la voûte crânienne et du maxillaire ; elle a une origine mésenchymateuse. L'ossification endochondrale est celle des os longs, des vertèbres, des os du pelvis et de la base du crâne.
Ossification endomembraneuse


Lors de l'ossification endomembraneuse, le tissu mésenchymateux, riche en fibroblaste
donne des ostéoblastes après recrutement et différenciation. Il y a
production de matrice ostéoïde. Cela se fait dans des zones
particulières dites « centre d'ossification primaire ». Elles sont peu
minéralisées. Après la naissance, ces zones fusionnent et se
minéralisent complètement.
Ossification endochondrale


L'ossification endochondrale débute donc au stade foetal. À la
naissance, seules les extrémités des os longs sont faites de cartilage.
Ce n'est que vers l'âge de 18-21 ans, que le cartilage disparaît
complètement des extrémités des os longs. À ce moment, la croissance est
complètement arrêtée.
L'ossification endochondrale débute par des centres d'ossification
primaires dans la partie moyenne de la matrice cartilagineuse.
Contrairement à l'ossification endomembraneuse elle ne consiste pas en
une transformation du tissu cartilagineux en tissu osseux. Elle se fait
en deux étapes : une destruction de la matrice cartilagineuse puis son
remplacement par du tissu osseux. L'ossification primaire du périchondre (futur périoste) entraîne une transformation des chondrocytes :
ils s'hypertrophient et dégénèrent. Dans cette zone hypertrophique, les
sels de calcium précipitent et donnent un cartilage calcifié. Les
chondrocytes prisonniers de cette matrice calcifiée, dégénèrent et ne
sécrètent plus d'angio-inhibiteur. Il se produit une
néovascularisation ; les chondroclastes creusent des cavités dans le
cartilage calcifié. Les fragments de cartilages échappant aux
chondroclastes servent de supports aux pré-ostéoblastes arrivés avec les
bourgeons vasculaires. Les pré-ostéoblastes donnent des ostéoblastes
qui sécrètent la matrice ostéoïde, celle-ci se minéralise pour donner de
l'os. Les ostéoclastes sont à l'origine du canal médullaire. En
périphérie, on retrouve la plaque épiphysaire qui contient du cartilage
hyalin, du cartilage sérié (dû à la prolifération active des
chondroblastes), du cartilage hypertrophique, du cartilage
hypercalcifié, une ligne d'érosion (qui résulte de l'action des
chondroclastes), une zone ostéoïde et une zone ossifiée. Cette plaque
persiste jusqu'à ce que l'os ait atteint sa taille adulte. Quand le
cartilage disparaît, les épiphyses et diaphyses fusionnent : la
croissance est terminée. L'ossification endochondrale est à l'origine de
la croissance en longueur des os.
Liste des os du squelette humain


Le squelette humain est composé de 206 os[2]Article détaillé : Squelette humain.

[enrouler]v · d · mSquelette humain Maladies osseuses


Origine traumatique


La majorité des atteintes osseuses sont d'origine traumatique ; un
choc physique tel une chute, accident de la route... vient mettre en
tension l'os jusqu'à sont point de rupture : on parle alors de fracture. Une fracture est suivie le plus souvent d'une douleur localisée de plus ou moins forte intensité qui peut nécessiter la mise sous antalgique.
Il s'en suit dans les semaines et les mois suivants une reconstruction physiologique de l'os par stimulation de l'activité ostéoblastique :
On parle alors de cal osseux. Ce cal osseux nécessite le plus souvent
la mise en contention des articulations sus et sous-jacentes pendant
toute la période de cicatrisation de l'os. Lorsque la fracture est dite
compliquée ou touchant certaines articulations précises une simple
contention ne suffit pas : une opération de chirurgie orthopédique est
nécessaire pour éviter la formation d'un cal dit "vicieux" c'est-à-dire
formant une saillie douloureuse ou déformant le membre, accentuant de ce
fait l'impotence fonctionnelle du patient.
La plupart du temps les fractures se forment à partir des points de
faiblesse de l'os déterminés par la matrice osseuse et les tensions
mécaniques (par ex. zone d'insertion ligamentaire ou tendineuse).
Certains facteurs accentuent le risque de fractures tel l'ostéoporose,
les fragilités osseuses constitutionnelles, les tumeurs bénignes,
malignes et métastases, kystes, foyers infectieux...
Il existe différent types de fractures nécessitant pour chacune d'elle une prise en charge différente.
Les fractures simples


D'origine post-traumatique, elles font suite à un choc ou une torsion
violente, elles nécessitent une prise en charge de la douleur, la
réduction de la fracture, l'immobilisation du membre et la surveillance
radiologique de la guérison. Certaines fractures simples nécessitent une
chirurgie orthopédique lors de la réduction avec parfois la pose de
matériel : clous, plaques, tiges, prothèse...
Les fractures spontanées


Sans notions traumatiques évidentes, elles sont généralement le
signes d'une maladie dégénérative, tumorale et parfois génétique de
l'os. La réduction de la fracture s'accompagne alors de la prise en
charge de la pathologie principale.
Les fractures engageant le pronostic vital


Elles concernent les fractures des gros os qui s'accompagnent souvent d'une hémorragie massive (de l'ordre de plusieurs litres) ou de fracture du crâne (hématome sous-dural, hématome extra-dural).
L'arrêt de l'hémorragie est alors la priorité absolue avec le drainage
de celle-ci. Le risque d'un choc hypovolémique justifie la mise sous
perfusion.
Les fractures ouvertes


Les fractures ouvertes peuvent être très impressionnantes
visuellement, l'os fracturé fait éruption à travers la peau. La plaie
doit être nettoyée et isolée rapidement : l'os réagit très mal aux
infections qui nécessitent souvent un traitement antibiotique prolongé
et même obliger un ou plusieurs curetages à long terme.
Les prise en charge médicale et chirurgicale varient ensuite
considérablement en fonction de la topologie de la fracture. Dans tous
les cas une surveillance radiologique de la guérison est incontournable.
Origine dégénérative



  • Ostéopénie, ostéoporose

Origine infectieuse



  • Ostéite

Origine génétique


maladie des exostoses multiples
Origine tumorale[modifier]



  • Ostéosarcome
  • Sarcome d'Ewing
  • Cancer secondaire des os

Autres origines[modifier]


Outre des pathologies induites par des fractures osseuses ou une déformation de la colonne vertébrale, une ostéogénèse imparfaite (maladie des os de verre ou fragilité osseuse constitutionnelle), par des anomalies de croissance (maladie d'Ollier, d'origine génétique) ou de type cal osseux ou épines osseuses, ou par les problèmes posés par les rhumatismes, ou parfois par une hyperminéralisation osseuse (qui implique une hypovascularisation) ; le cancer et l'ostéoporose postménopausique sont les principales maladies graves qui concernent directement l'os chez l'Homme.
Une activité physique suffisante et un apport suffisant en calcium
permettent de diminuer le risque ou l'importance de l'ostéoporose
considérée par l'OMS comme le second problème de santé public derrière
les maladies cardiovasculaires ; vers 45 ans, la perte de matière
osseuse (qui est la plus élevée à 18 ans) s'accélère pour atteindre en
moyenne 40 % chez la femme entre 45 et 80 ans et 25 % chez l'homme.
Le cancer de l'os primitif est rare. Il s'agit surtout de :

  • L'ostéosarcome
    concerne essentiellement les os longs. Il est rarissime avant 6 ans ou
    après 40 ans et est plus fréquent chez les garçons que les filles. (200
    cas par an en France, dont 150 chez l'enfant = 5 % des cancers des 12-25
    ans, selon le site Infocancer)
  • Le « sarcome (ou tumeur) d'Ewing » ou « tumeur osseuse maligne de l'enfant et du jeune adulte »
    qui touche préférentiellement les os plats. Ce cancer est encore plus
    rare que l'ostéosarcome (2 à 3 nouveaux cas par an en France par
    millions d'enfants de moins de 15 ans, avec un pic chez les 10-20 ans),
    mais il constitue pour les moins de 20 ans, la seconde tumeur maligne la plus fréquente, derrière l'ostéosarcome.

Ce sont les cancers secondaires (issus de métastases) qui sont les plus courants.
Dans tous les cas, on associe généralement la chimiothérapie et la chirurgie
(dont la chirurgie reconstructrice) qui ont récemment bénéficié de
nombreux progrès mais qui restent lourdes, longues, coûteuses et parfois
pénibles pour le patient.
Le saturnisme n'est pas une maladie osseuse, mais un saturnisme « induit » ou « secondaire » peut être la conséquence d'une fracture, et il peut être transmis de la mère à l'enfant ;
Usages[modifier]


Les os animaux ou humains morts ont eu des usages variés. Ils ont servi à produire des bijoux et objets utilitaires. Des flûtes ont été sculptées dans des tibias humains. Les os de mammouths et de baleines ont servi à construire des habitations durant la préhistoire.
L'os en tant que matériau, par son aspect proche de celui de l'ivoire, en a toujours été un substitut bon marché.
La conservation et parfois l'exposition d'éléments symboliques (crâne
en particulier) de squelettes d'animaux ou humains a été utilisée par
nombre de religions (ossuaires, catacombes..) ou usages guerriers ou autres.
Le squelette humain a aussi été conservé pour l'apprentissage de
l'anatomie aux artistes et médecins ou professions paramédicales.
L'étude des os des morts permet par analyse génétique, physique (dont
isotopique) et biochimique d'obtenir des informations rétrospectives sur
l'individu et son environnement, ainsi a-t-on pu prouver que les riches
romains de l'antiquité s'empoisonnaient avec le plomb de leur
vaisselle. Pour les périodes récentes, c'est un des domaines de la médecine légale, mais l'archéologue peut étudier les os de momies ou d'hommes préhistoriques avec des objectifs proches et des moyens techniques partagés.
Gestion des sous-produits animaux[modifier]


Traités dans le cadre de la gestion des déchets, les os issus de cadavres d'animaux ont été calcinés ou broyés pour produire du phosphate dicalcique, utilisés ensuite pour fabriquer des engrais riches en calcium, ou encore pour fabriquer de la poudre d'osséine [3]. Lorsqu'ils sont de bonne qualité (ce qui exclut notamment les os de porcs) ils peuvent aussi être utilisés pour fabriquer de la gélatine [3]. C'est encore le cas, avec le risque d'obtenir un engrais pollué par le plomb ou d'autres toxiques (radionucléides) qui sont accumulés par les mammifères dans les os. 80 % du plomb ingéré et assimilé par l'organisme des mammifères est fixé dans les os [réf. nécessaire].
Leur incorporation dans les farines animales données à des herbivores est à l'origine de la maladie de la vache folle, et peut-être de la CWD, deux maladies animales à prions. La consommation de restes humains par des humains a été dans un passé récent à l'origine de cas groupés d'un variant de la maladie de Creutzfeld-Jacob.
Expressions


L'expression tomber sur un os, aujourd'hui couramment
utilisée, tire son origine d'un repas partagé entre trois amis. C'est en
effet au XIXème siècle que l'on retrouve pour la première fois des
écrits relatant la scène d'un cassoulet ingéré directement à même une
marmite par trois personnes. L'une d'entre elles, piochant dans le
récipient, aurait remonté un os de canard au lieu des traditionnels
flageolets et viandes. C'est de là que serait née l'expression tomber sur un os.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jojo40411
Membres


Nombre de messages : 694
Age : 22
Date d'inscription : 09/11/2010

MessageSujet: Re: Jack Sully parmis vous?   Ven 18 Mar 2011 - 19:56

Sac plastique






Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.







Aller à : Navigation,
rechercher




Le sac plastique est un assemblage de feuilles en matière
plastique qui reste ouvert à une extrémité pour accueillir un contenu.
Le plus répandu est le sac de caisse, sac offert, vendu ou prêté par les commerces à leurs clients pour faciliter le transport de leurs achats. Il existe également le sac poubelle, le sac sous vide, le Publi-sac et même les coussins gonflables de sécurité (« airbags ») qui sont des sacs en matière plastique.
Le sac plastique est, en 2010, composé le plus souvent de polyéthylène d'origine pétrolière, mais des alternatives biosourcées se développent.

Des sacs plastiques






Utilisation en industrie






Sommaire


[masquer]


  • 1 Fabrication
  • 2 Évolution
  • 3 Contestation
  • 4 Les alternatives

    • 4.1 Les polyéthylènes oxo-biodégradables
    • 4.2 Le polyéthylène vert
    • 4.3 Le Néosac
    • 4.4 L'amidon de maïs
    • 4.5 Les biopolymères PHA

  • 5 Régionalisme
  • 6 Collection
  • 7 Notes et références
  • 8 Annexes

    • 8.1 Articles connexes
    • 8.2 Liens externes


Fabrication[modifier]



Extrusion-gonflage (haute densité): bulle cylindrique verticale pour la production de sacs pastiques





Les sacs plastiques sont obtenus par le procédé d'extrusion-gonflage. On extrude une paraison à paroi mince qui est ensuite gonflée à l'air en surpression ; on forme ainsi en flux continu une gaine gonflée[1] de film plastique qui, refroidie, va pouvoir être bobinée pour être ensuite imprimée et thermosoudée à une extrémité.
Le sac le plus courant, appelé le « sac bretelle », a un coût de revient d'environ 1 centime d'euro pièce.
Évolution[modifier]


Jusque dans les années 1960, chacun faisait ses courses avec son cabas.
Dans les années 2000, après plusieurs décennies de générosité, la plupart des supermarchés
habituent progressivement leurs clients à se passer de sacs gratuits ou
à réduire leur consommation. Cela permet à la grande distribution de
faire des économies, de développer une bonne communication sur la
thématique environnementale et d'éviter la mise en place de mesures
gouvernementales contraignantes telles qu'une taxe
comme décidée en Irlande. Il convient cependant de mentionner que,
comme en Irlande, les grandes surfaces vendront davantage de sacs poubelles puisque bon nombre de sacs de caisse jouaient ce rôle.
Contestation[modifier]



Pictogramme figurant sur un sac plastique afin de prévenir des risques d'étouffement





Leur usage massif par les supermarchés a conduit certaines zones telles que la Corse à prendre des mesures contre les sachets plastiques car, abandonnés dans la nature, ils défiguraient le paysage. De même à Mayotte, les sacs plastiques à usage unique sont interdits depuis le premier janvier 2006 par arrêté préfectoral.
En décembre 2005, une loi votée[2] par l'Assemblée Nationale française fixe au 1er janvier 2010 la date à laquelle tous les sacs plastiques non biodégradables
devront être interdits. Cependant, en décembre 2006, la commission
européenne estime que ce texte n'est pas conforme à la directive
94/62/CE qui exige une valorisation des déchets d'emballage
sans imposer le compostage. Aussi, en 2010, les sacs plastiques non
biodégradables sont toujours disponibles aux caisses des principaux
supermarchés de France métropolitaine.
En France chaque année 15 milliards de sacs de sortie de caisse sont
distribués dans les magasins, soit environ 500 sacs par seconde et 83
000 tonnes de déchets à éliminer. 150 millions de ces sacs (soit un sac
sur cent) finissent sur le littoral français et sont à l'origine de la
mort de certains animaux qui s'étouffent en essayant de les manger, en
particulier les tortues et les mammifères marins qui les confondent avec
des méduses ou des céphalopodes (calmars
par exemple). Un sac de caisse est fabriqué en 1 seconde, a une durée
moyenne d'utilisation de 20 minutes et mettrait 400 ans à se décomposer
dans la nature.
L'utilisation du sac de caisse en guise de sac poubelle peut certes
produire de l'énergie s'il est incinéré, mais le meilleur déchet reste
celui qu'on ne produit pas. Le sac a consommé des ressources (énergie,
pétrole raffiné, encres...) pour être produit, autant éviter de les
gaspiller. Il convient cependant de préciser que selon Hugo Verlomme[3] :
« (...) contrairement à ce que l'on pourrait croire, ils [les sacs
plastiques de caisse] ne représentent que 1,4 % des 5,6 millions de
tonnes de plastique consommées en France ».
Même si l'ensemble de la production mondiale des matières plastiques
n'utilise en tout et pour tout que 4 % de la consommation annuelle de
pétrole, les sacs plastiques proviennent bien du pétrole, ressource non renouvelable dont la production est amenée à stagner voire à diminuer dans les prochaines décennies[4].
Les alternatives[modifier]


Les polyéthylènes oxo-biodégradables[modifier]


Il existe de nombreux termes pour caractériser les plastiques
dégradables : « dégradable », « totalement dégradable » et
« oxo-biodégradable ». Tous ces termes se ressemblent et intègrent une
technologie identique à celle utilisée par les PE additivés.
D'autre part, les plastiques biosourcés ne sont pas forcément biodégradables et un plastique biodégradable peut être d'origine pétrochimique.
La caractéristique commune est une dégradation primaire basée sur une oxydation, accélérée par l’action combinée de la lumière, de la chaleur, du stress mécanique et de l’oxygène.
Les autres terminologies sont « biodégradable », et
« hydro-biodégradable ». Ces termes définissent les modes de dégradation
basées sur la présence d’un environnement biologique actif, par exemple
le compost, où la destruction et la consommation du matériau sont basés
sur l’activité microbienne.
Des produits oxo-biodégradables se décomposent dans la majeure partie
des environnements y compris celui des produits biodégradables.
L’inverse n’est, par contre, pas nécessairement vrai.
Le polyéthylène (PE) n’est pas naturellement biodégradable.
Un agent pro dégradant est introduit dans le mélange au moment de la
fabrication. Celui-ci va modifier le comportement du film plastique pour
le rendre oxo-biodégradable. En favorisant chimiquement la rupture des
chaînes moléculaires hydrocarbonées composant la matière, il devient oxydable par l’air, la chaleur, puis biodégradable et bioassimilable.
En cas d'abandon dans la nature, au bout de 14 à 16 mois (cette durée
est programmable) suivant les conditions climatiques, il devient
fragmentable, fragile, il perd ses propriétés mécaniques et cesse d'être
un polymère, il devient hydrophile et biodégradable, c'est-à-dire assimilable par les micro-organismes présents dans le sol, jusqu'à sa disparition totale.
Ce phénomène, appelé oxo biodégradation, commence dès la
fabrication ; il est irréversible. Il conduit à une dégradation totale
du produit additivé à l’issue de la période programmée d’utilisation ne
laissant que de l'eau, du C02 et une biomasse.
Les additifs entrant dans la composition des films plastiques ont
subi des tests sévères par différents laboratoires européens spécialisés
dans leur domaine afin de garantir l’absence d’effets nocifs sur
l’environnement.
Certains produits additivés sont aptes au contact alimentaire (UE et USA)[5]
et les tests de biodégradation effectués selon la norme EN 13432 en
garantissent la totale disparition. La biodégradation, souvent mise en
cause, est désormais prouvée par de nombreuses publications et a été
déterminée selon les protocoles prévus par les normes ISO. Toutefois ces
films, de par la plus faible émission de CO2 lors de la
biodégradation, ne sont pas certifiés à ce jour par la norme EN 13432.
Néanmoins ces films sont compostables car les thermo-inducteurs qu'ils
contiennent permettent de satisfaire les tests de désintégration prévus
par les normes de compostage en garantissant des composts de très bonne
qualité.
Le polyéthylène vert[modifier]


En juin 2007, la compagnie brésilienne Braskem a annoncé la certification d'un polyéthylène vert, synthétisé à partir d'éthanol issu de canne à sucre. L'analyse du cycle de vie de ce matériau reste cependant médiocre ; mais les efforts des chercheurs se poursuivent.
Le Néosac[modifier]


Le Néosac, invention d'origine française, est un sac en polyéthylène additivé qui est, d'après ses promoteurs, biodégradable.
Il a la même résistance mécanique que le sac classique mais sa
composition chimique le rendrait « biodégradable » car il se fragmente
en morceaux de plus en plus petits jusqu'à disparaître au bout d'environ
3 mois.
Les écologistes doutent de la réelle biodégradabilité de ce nouveau
polyéthylène additivé et reprochent au Néosac de laisser dans la nature
des particules en plastique, peut-être invisibles, mais potentiellement
nocives.
En effet, si la bio-assimilation des particules de polyéthylène (PE)
est reconnue possible, c'est-à-dire qu'il est possible que ce polymère
se découpe en fragments suffisamment petits pour passer les membranes
des micro-organismes présents dans le sol voire l'eau. Or il n'existe
aucune étude attestant de l'innocuité du polyéthylène en cas
d'accumulation dans la chaîne alimentaire néanmoins les tests actuels ne
permettent pas non plus d'affirmer le contraire. L'argument des
promoteurs du Néosac est qu'il acquiert sa biodégrabilité par
oxo-dégradation. L'oxo-dégradation est un processus de fragmentation
sous l'effet de la chaleur et de la lumière, que l'adjonction d'additifs
dans le PE permet d'accélérer et de maîtriser (1 an en usage normal,
quelques mois en pays tempérés à dans l'environnement) dans le cas du
Néosac. Le second problème soulevé par les écologistes est la nocivité
potentielle des additifs inclus dans le Néosac, car la précédente
génération de PE additivé, utilisé pour le paillage agricole, utilisait
des dithiocarbamates, comme additifs favorisant la fragmentation, qui
sont désormais interdits. Il existe à ce jour quatre sels de métaux
capables d'induire l'oxo biodégradation que l'on retrouve normalement
dans la nature les végétaux et les poissons.
Par ailleurs, l'emploi du néologisme
« biofragmentation » (qui n'est pas dû à l'association Néosac mais à la
presse) pour parler de l'oxo biodégradation est trompeur : la
biofragmentation est présente y compris sur les produits à base de
ressources végétales. L'une est chimique, l'autre est effectuée par hydrolyse.
L'amidon de maïs[modifier]


Une invention d'origine italienne permet de fabriquer des sacs grâce à une combinaison entre l'amidon du maïs
et un polyester aliphatique aromatique d'origine pétrolière. Le procédé
de fabrication et les machines de production sont les mêmes qu'avec le
polyéthylène, sauf que la matière première est remplacée par des granulés
obtenus à partir de l'amidon de maïs. Celui-ci est garanti, selon les
fabricants, sans OGM, ce qui est invérifiable pour les produits
importés. Les sacs produits ressemblent à ceux en plastique mais n'ont
pas les mêmes caractéristiques de résistance mécanique. Ils sont en
effet sensibles à l'humidité et donc inaptes au transport des matières
trop chargées en eau. Leur fabrication dégage une odeur biscuitée. Ces
sacs sont donc partiellement d'origine végétale
(~30 %) et partiellement d'origine pétrolière (~70 %). La part
d'origine pétrolière est nécessaire à la souplesse du produit, elle est
absente des produits rigides de type barquette. Les sacs sont totalement
biodégradables en quelques mois, mais génèrent une forte eutrophisation des eaux (microalgues vertes qui tuent la faune). D'autre part, le coût de fabrication actuel est trois fois supérieur à celui du polyéthylène. Le Mater-Bi, nom commercial des granulés de copolymère
à base d'amidon de maïs, permet par ailleurs de fabriquer la plupart
des produits actuellement en plastique. Il existe également des procédés
faisant appel à d'autres graminées ou à de l'amidon de pomme de terre.
Les biopolymères PHA[modifier]

Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue !

Les biopolymères PHA sont fabriqués à partir de micro-organismes ; ils présentent donc l'avantage de ne pas être fabriqués à partir de pétrole[6]. Des sacs fabriqués avec des biopolymères
PHA, imaginés par des scientifiques italiens du Parc scientifique et
technologique de Sicile, ont été présentés en 2010 à l'exposition
universelle de Shangaï[7].
Régionalisme[modifier]


On désigne souvent par poche le sac en plastique, dans les régions du midi de la France et par pochon, en Bretagne.
En Franche-Comté, en Lorraine et en Suisse romande, on parle de cornet ou éventuellement de cornet plastique.
On parle aussi de bourse en Roussillon ou de "nylon" à Marseille.
Collection[modifier]


L'Association des Collectionneurs de Sacs Plastique Publicitaires (ACSPP) a réuni une collection
unique au monde de 24 000 sacs plastiques publicitaires (SPP) pour
conserver cet objet, promis à une probable disparition, et lui rendre
l'hommage qui convient.
Son fondateur a commencé la collection en 1984, elle est officialisée
dans le Guiness des records de 2001. Comme gage de pérennité, il a créé
l'association " ACSPP" en 2002 à Toulon.
Un collectionneur de sac plastique est un saccuplastikophile.
L'ACSPP a organisé, en 2009 à Toulon, une conférence sur le thème : « Le sac plastique publicitaire, coupable ou victime ? »[8]. À cette occasion, un livre blanc[9] a été publié sur le blog[10].
Pour susciter une autre forme de collection, l'artiste Claude
Briand-Picard réalise des œuvres à partir de sacs plastiques,
publicitaires ou sachets de routage[11]. Une autre artiste, Caroline Avias[12],
passionnée par la couleur rose, a composé plusieurs œuvres avec plus de
mil sacs plastiques comme "La Chambre Rose" présentée en 2010 au château de la Roche-Jagu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jojo40411
Membres


Nombre de messages : 694
Age : 22
Date d'inscription : 09/11/2010

MessageSujet: Re: Jack Sully parmis vous?   Ven 18 Mar 2011 - 19:56

sac dos !

pourquoi a t'il choisi ce nom pas beau , ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jojo40411
Membres


Nombre de messages : 694
Age : 22
Date d'inscription : 09/11/2010

MessageSujet: Re: Jack Sully parmis vous?   Ven 18 Mar 2011 - 19:59

jack sully a écrit:
sacdos a écrit:
Comme je suis quelqu'un de poli et comme tu m'as demandé comment je vais, je me dois de te répondre.....oui je vais bien^^

Sinon grave, mais très très très grave erreur, les teletubbies sont britanniques, d'où notre flegme à toute épreuve. Japonais...pauvre de nous...pourquoi tu nous insultes? tu nous aimes déjà plus?....aaaaaah quelle grande déception, je me sens trahi. Je voulais pas le faire mais tu m'y obliges, vas-y jojo, flood le...



Ah enfin le chef sureme s'est déplacé Very Happy.

Ils sont britanniques autant pour moi faut dire qu'ils ont un peu les yeux ridés donc sa porte a confusion mais je suis sur qu'ils ont du sang japonnais dans les veines.Puis de toute façon si on compte tout les dessins animés Japonnais depuis les annés 80 on s'y perd d'ailleurs ces Japonnais arrivent même a faire de la propagande pour les Américains (Tom Sawyer pour les incultes Very Happy) ils sont quand même forts.Attention j'aime bien Tom Sawyer.

Si si je vous aime toujours pour sa que je m'inquiete a votre sujet et donc je peut me faire des films.

Ah oui Jojo vient flooder sa manque ici d'ailleurs je trouvais bizarre tes abscences.Alzheimer te guette ou tu as trouvé une nouvelle occupation plus importante?Je me demande ce qui peut y avoir de plus important que le flood.


titicoucou , mon principale et très aimé rival me donne pas mal de boulot chez les vieux !!
d'ailleur il se fait moche par ici !!
fais moi un éloga son sujet !!! et surtout en au moins 100 lignes mouiahahahahahaha !!!!!!!!! Twisted Evil Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jojo40411
Membres


Nombre de messages : 694
Age : 22
Date d'inscription : 09/11/2010

MessageSujet: Re: Jack Sully parmis vous?   Ven 18 Mar 2011 - 19:59

Evil or Very Mad Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jojo40411
Membres


Nombre de messages : 694
Age : 22
Date d'inscription : 09/11/2010

MessageSujet: Re: Jack Sully parmis vous?   Ven 18 Mar 2011 - 19:59

Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jojo40411
Membres


Nombre de messages : 694
Age : 22
Date d'inscription : 09/11/2010

MessageSujet: Re: Jack Sully parmis vous?   Ven 18 Mar 2011 - 20:00

What a Face What a Face What a Face What a Face clown clown clown clown clown affraid affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jojo40411
Membres


Nombre de messages : 694
Age : 22
Date d'inscription : 09/11/2010

MessageSujet: h   Ven 18 Mar 2011 - 20:00

afro afro afro Mad Razz Razz Razz Razz Razz Razz Razz


mouahahahha !! la limite du flood m'enpeche de flooder !!
poussons la a ses limites Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sacdos
Chef de Clan


Nombre de messages : 3065
Age : 32
Localisation : Trop près de Villera
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Jack Sully parmis vous?   Ven 18 Mar 2011 - 20:01

Il y a une raison à mon pseudo et une vrai...et je crois qu'il y a qu'une seule personne qui le sait^^

Sinon...je regrette presque d'avoir lâché jojo Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jojo40411
Membres


Nombre de messages : 694
Age : 22
Date d'inscription : 09/11/2010

MessageSujet: Re: Jack Sully parmis vous?   Ven 18 Mar 2011 - 20:04

sacdos a écrit:
Il y a une raison à mon pseudo et une vrai...et je crois qu'il y a qu'une seule personne qui le sait^^

Sinon...je regrette presque d'avoir lâché jojo Embarassed

et maintenant tu vas regretter d'avoir dis "presque " !!!!
le seul qui peut me stopper c'est baphomet !!!
et il est pas la !! moouahahahahahahahah
vous allez tous mourir flooder !!!!!!
niarf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jojo40411
Membres


Nombre de messages : 694
Age : 22
Date d'inscription : 09/11/2010

MessageSujet: Re: Jack Sully parmis vous?   Ven 18 Mar 2011 - 20:04

héhéhéhéhé bounce bounce bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jojo40411
Membres


Nombre de messages : 694
Age : 22
Date d'inscription : 09/11/2010

MessageSujet: Re: Jack Sully parmis vous?   Ven 18 Mar 2011 - 20:06

Razz Razz Razz Razz Razz Wink Wink Wink Wink pirat pirat pirat pirat cheers cheers cheers cheers farao farao farao farao farao lol! lol! lol! afro afro afro flower flower flower flower study study study study scratch scratch scratch queen queen queen king king king jocolor jocolor geek geek rabbit cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers drunken drunken drunken drunken bom bom bom drunken drunken drunken cheers Basketball Basketball monkey monkey pig tongue tongue silent silent silent silent silent Sleep Sleep Sleep Sleep Sleep Sleep Sleep Sleep Sleep Sleep Sleep Sleep Sleep Sleep Sleep Sleep Sleep Sleep Sleep Sleep Sleep Sleep Sleep Sleep Sleep Sleep Sleep Sleep Sleep Sleep Sleep Sleep Sleep Sleep Sleep drunken drunken bom bom cheers cheers Basketball Basketball geek geek geek geek

alors decrit moi ce code sachant que les lettres sont aléatoires ! je veut que tu me decrive tres distinctement chacune des expressions de ces quelques emeticones ( un par un biensur )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darkbaf
Membres


Nombre de messages : 1501
Age : 34
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Jack Sully parmis vous?   Sam 19 Mar 2011 - 0:28

hé oui, il est temps, le moment tant attendu ..... roulement de tambour...... le moment où, enfin ....... on peut dire à Jojo :

T'en as pas fini de flooder Mad ?!?

suffit de tourner une seconde et il peut pas s'empecher de se lacher..... geek

Bon sinon, en ce qui te concerne, Jack, les TT/TTT ont le plaisir de fermer cette candide et de te demander de toquer à la porte des TTT ^^

Mp moi pour l'intronisation en règle =)

cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darkbaf
Membres


Nombre de messages : 1501
Age : 34
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Jack Sully parmis vous?   Sam 19 Mar 2011 - 0:43

mdr, j'avais pas suivi les dernières pages.... bravo mon Jojo Very Happy

bon, plus sérieusement, Jack, avant de toquer à la porte, il faudra que tu nous donnes le mot de passe. Il s'agit d'un nombre.

c'est le nombre de fois où tu as écrit "sa" au lieu de "ça" à partir du moment où Flappy t'a fait la remarque

Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil

Edit : correction d'une faute de conjugaison majeure Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jack Sully parmis vous?   Sam 19 Mar 2011 - 11:57

Pour répondre a Baphomet:

Le nombre de sa au lieu de ça (effectivement y'en a un paquet je pensais pas autant juste une erreur en passant^^).J'en ai compter 6 y'en a peut être que j'ai raté^^ faut dire en voir autant ça fais mal au yeux^^.

Par contre je toque ou? TT ou TTT? (vu mon level j'en déduit TTT) mais je préfére demander confirmation (une seule partie candide pour deux clans pas pratique Very Happy ).

Dans tout les cas merci de votre acceptation.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jack Sully parmis vous?   Aujourd'hui à 13:14

Revenir en haut Aller en bas
 
Jack Sully parmis vous?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Il y a t'il un plombier parmis nous ? Coup de bélier dans la tuyauterie.
» Nouvelle parmis vous
» Athoms est parmis vous
» Leo est parmis vous =)
» Un AmiGaGa parmis vous !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blood Wars - clan Teletubbies :: Candidature UT1 :: Candidatures-
Sauter vers: